Mes incontournables / Simone de Beauvoir

« Dans les deux sexes se jouent les mêmes drames de la chair et de l’esprit, de la finitude et de la transcendance, les deux sont rongés par le temps, guettés par la mort, ils ont un même essentiel besoin de l’autre ; ils peuvent tirer de leur liberté la même gloire ; s’ils savaient la goûter, ils ne seraient plus tentés de se discuter de fallacieux privilèges ; et la fraternité pourrait alors naître entre eux. »

Simone de Beauvoir, quelle vie, quelle femme. Romancière, philosophe, essayiste, femme engagée et de combats, elle est une pionnière de la réflexion sur le genre une comme construction sociale, et non une variable naturelle aux spécificités immuables. « On ne naît pas femme on le devient », lit-on dans Le Deuxième Sexe publié en 1949, essai féministe révolutionnaire, où de Beauvoir questionne et réinvente le rôle de la femme, tout en lui donnant les instruments de sa libération.

Grande figure intellectuelle du XXe siècle, elle forme avec Jean-Paul Sartre un binôme amoureux et littéraire mythique. L’objectif d’une vie est la liberté pour Simone de Beauvoir, qui applique les principes de la philosophie existentialiste aux femmes, et mêle brillamment philosophie politique et histoires singulières, afin de devenir un sujet et non un objet. Si elle est aujourd’hui au coeur de plusieurs controverses, concernant notamment la liberté supposée de sa relation Sartre, et ses positions ambiguës sur les relations entre mineurs et adultes, elle reste néanmoins une icône.

Qui était Simone de Beauvoir ?

Née en 1908 à Paris, Simone de Beauvoir grandit dans un milieu bourgeois entourée d’un père féru d’art dramatique et d’une mère très pieuse. Sa vocation d’écrivaine naît dès l’enfance, et elle montre des aptitudes scolaires exceptionnelles, se voyant notamment agrégée de philosophie de la Sorbonne à vingt-et-un ans.

Elle y rencontre le philosophe existentialiste Jean-Paul Sartre, avec qui elle partagera sa vie. Une relation libre, qui a marqué chacun durablement. Simone de Beauvoir choisit d’être intellectuelle, écrivaine, de ne pas se marier, elle va à l’encontre de son milieu et de son époque. En 1945 elle crée avec Sartre la revue « Les Temps Modernes », qui publie de grands noms du monde intellectuel contemporain. Puis vient la publication du Deuxième Sexe. Engagée pour les droits des femmes et le droit à l’avortement, elle fait publier en 1971 le Manifeste des 343. Elle meurt en 1986, et lègue les droits moraux de son œuvre littéraire à sa fille adoptive, la philosophe Sylvie Le Bon de Beauvoir.

On lit quoi ?

  • Le Deuxième Sexe (1949) :  » La dispute durera tant que les hommes et les femmes ne se reconnaîtront pas comme des semblables, c’est-à-dire tant que se perpétuera la féminité en tant que telle. » Composé de deux tomes, I Les faits et les mythes, et II L’expérience vécue, cet essai existentialiste magistral démonte le mythe de l’essence féminine soumise et inférieure à l’homme, et invite les femmes à prendre leur destin en main et à se libérer.
  • Les Mandarins (1954) : un roman fleuve en deux tomes, qui lui fit remporter le Prix Goncourt. Simone de Beauvoir y dresse un portrait du milieu intellectuel de gauche d’après-guerre, un témoignage historique et politique aux limites de l’autobiographie.
  • Les Belles Images (1966) : Laurence, personnage principal de ce roman intimiste, a tout pour être heureuse. En apparence, car vient le temps du doute : a-t-elle pu être libre de créer sa vie comme elle le souhaitait vraiment, ou bien a-t-elle seulement accompli ce que la société lui dictait ? Une continuation des réflexions sur la place des femmes dans la société occidentale contemporaine.

Mais aussi…

Ses mémoires, publiés de 1958 à 1981, retracent la vie et le parcours de cette femme d’exception. Ils sont disponibles regroupés ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :