Sale temps pour les braves / Don Carpenter

"Quant aux véritables crimes qui avaient marqué son existence, le crime d'être né orphelin, celui d'avoir un physique puissant et rapide, celui d'être dépourvu d'une conscience puritaine, celui de vivre dans une société où tout le monde, dont lui, acceptait que le crime existe sans se rebeller : eh bien il était entièrement coupable de... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑