Les Graciées / Kiran Millwood Hargrave

« Tout sorcier ou homme de foi qui aura renoncé à Dieu et sa parole sacrée, et à sa christianité, et qui se vouera au diable devra être jeté au feu et brûlé.

Extrait du Décret sur la sorcellerie (Trolddom) au Danemark-Norvège de 1617, entré en vigueur dans le comté de Finmark en 1620. »

Autrice jeunesse et poétesse britannique reconnue, Kiran Millwood Hargrave s’essaye ici avec brio au roman pour adultes, et nous offre un récit passionnant et haletant. Inspiré de faits réels, l’autrice tisse son histoire autour d’un événement, et restitue l’ambiance de la chasse aux sorcières qui sévit violemment durant la première moitié du XVIIè siècle dans l’actuelle Norvège.

Il était une fois Vardø

Perdu au nord de la Norvège près du cercle polaire, Vardø est un petit village de pêcheurs isolé, battu par les flots. Les conditions de vie y sont rudes, l’hiver glaçant et interminable, l’été court et frais. C’est ici que vit Maren, jeune femme d’une vingtaine d’années, avec sa mère, son père, son frère et son épouse Samie, Diina. Depuis longtemps les Samis se mêlent aux populations norvégiennes. On se tolère, on se respecte, on s’entraide, la vie est déjà bien assez dure comme ça.

Un matin de décembre 1617, tout bascule. Les hommes du village, tous partis en mer sont décimés par une violente tempête. Ils étaient quarante, aucun ne survit excepté le pasteur, laissant les femmes désemparées et livrées à elles-mêmes. Doucement, après l’abattement et le deuil, elles revivent, s’organisent pour survivre, et découvrent une liberté jusqu’ici jamais ne serait-ce qu’imaginée. Porter un pantalon, aller pêcher, gérer leur foyer, décider ensemble…

Mais cela n’est pas du goût de tout le monde, notamment du pasteur et des quelques fidèles rigoristes. Il en appelle au seigneur de la région, qui lui envoie un délégué, spécialement venu d’Ecosse, Absalom Cornet, accompagné de sa toute jeune femme, Ursula. Luthérien fanatique il traque la moindre trace d’hérésie et cherche les sorcières censées pulluler dans le village.

Si lui se plaît à considérer les villageoises hostiles aux Samis qui les accusent de tous les maux, il en va bien différemment pour Ursula, qui se lie d’amitié avec Maren, et s’effraie des sombres desseins de son mari.

Démonologie et autres traités : quand être libre est un pêché

Dans un style travaillé et riche, Kiran Millwood Hargrave nous plonge dans cette sombre période, où tout ou presque fut prétexte à torturer, condamner et brûler des milliers de femmes et d’hommes pour des querelles de voisinage, une trop grande liberté de penser, ou bien une récolte mauvaise. L’Inquisition fut un fléau dans nombreux villages où une bonne partie de la population féminine vint à manquer car décimée.

Pour aller plus loin, on pourra lire ces quelques recommandations :

Sorcières : la puissance invaincue des femmes. Mona Chollet, La Découverte, 2019 . Comment ne pas citer cet essentiel et déjà culte ouvrage Mona Chollet ? Un essai lumineux sur la figure multiple de la sorcière, et les préjugés qui y sont associés. Elle y démontre notamment brillamment les liens entre sorcellerie et indépendance des femmes.

Rêver l’obscur : femmes, magie et politique. Starhawk, Cambourakis, 2019. Militante écoféministe, antimilitariste et antinucléaire, Starhawk se décrit elle-même comme sorcière néo-païenne, et invoque le « magique » pour créer une communauté soudée et lutter pour ce qui est juste.

Sorcières, sages-femmes et infirmières. Barbara Ehrenreich et Deirdre English, Cambourakis, 2016. Une relecture féministe et médicale sur le parallèle entre la chasse aux sorcières et la professionnalisation du corps médical en faveur d’hommes de la classe dominante. Ou comment le soin et l’accompagnement à la naissance, actes essentiels à tout être humain, se sont vu retirer des mains des femmes possédant traditionnellement ce savoir.

Les Graciées, Kiran Millwood Hargrave. Robert Laffont, 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :