GrandMèreDixNeuf et le secret du Soviétique / Ondjaki

« Elles ont éclaté de rire, toutes les deux dans une joie qui m’a laissé pantois, et comme disait EcumeDeMer, « les paroles ont le charme de la magie et les forces de l’invisible », c’est vrai, cette histoire de « petite dix-neuf, non seulement a fait rire GrandMèreAgnette, mais a changé son nom pour le restant de ses jours. C’est à PraiaDoBispo, cette nuit-là, que GrandMèreAgnette est devenue GrandMèreDixNeuf. »

Ondjaki est décidément un auteur à suivre.
Après Les transparents paru en 2015, voici son nouveau roman traduit en français, un bijou de poésie et d’imagination,une douce pause dans cette période difficile. Sa plume inimitable, extravagante, fantaisiste et colorée ne pourront que vous charmer.

« le monde est plein de secrets invisibles, la mer refroidit les étoiles »

Nous voilà plongés dans la toute récente République populaire d’Angola, après l’indépendance durement gagnée par ce tout jeune pays libéré du joug portugais. Le narrateur, ses amis, sa grand-mère et ses voisins vivent dans quartier populaire bordé par la mer à Luanda. Nous sommes en 1979, Agostinho Neto, le premier président de l’Angola vient de mourir, et il faut lui construire un Mausolée à la hauteur de sa grandeur historique.

Ce Mausolée sera bâti face à la mer, là où se trouve le quartier de GrandMèreDixNeuf et ses petits-enfants, dont on projette une grande modernisation…Et surtout l’expropriation de ses habitants manu militari. Bientôt des coopérants soviétiques dépêchés d’URSS débarquent et se mettent à travailler d’arrache-pied tout en se mêlant à population locale, tandis le jeune narrateur et ses amis tentent de trouver une solution à hauteur d’enfant pour sauver leurs habitations.

Une douce fable poétique pleine de fantaisie, de couleurs et de beauté, traversée de personnages attachants. La situation politique explosive toute proche est esquissée, mais laisse place à la vie bigarrée et pleine de vie de cette joyeuse bande d’enfants pour qui tout est émerveillement et espoir. Le matériau originel provient de la jeunesse de l’auteur et cela se sent, et ce petit bonbon nous transmet sa nostalgie d’une époque bénie, l’enfance, où tout est magie et rien n’est impossible.

GrandMèreDixNeuf et le secret du Soviétique, Ondjaki. Editions Métailié, 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :