Les oiseaux du temps / Amal El-Mohtar et Max Gladstone

« Je t’écris dans l’obscurité qui précède l’aube, lentement, à la main, avec une craie sur une ardoise – je traduirai plus tard ces mots en plumes. Il y a une petite colline depuis laquelle je peux regarder le soleil se coucher sur la rivière des Outaouis ; tous les soirs je vois un ciel rouge saigner sur l’eau bleue et je pense à nous. As-tu déjà observé ce genre de couchers de soleil ? Les couleurs ne se mélangent pas : plus le ciel est rouge et plus l’eau est bleue, à mesure que nous nous inclinons, nous éloignant du soleil. »

Connaissez-vous les éditions Mu ? Si non, je vous invite fortement à découvrir leur catalogue ! A la frontière de la fantasy, de la science-fiction et du réel, Mu propose des textes hybrides et passionnants, qui été pour moi enfin une porte d’entrée dans les littératures de l’imaginaire, pourtant pas du tout ma tasse de thé en temps normal.

Rouge et Bleu, Capulet et Montaigu des temps modernes

Rouge et Bleu, deux guerrières de camps ennemis, voyagent dans le temps et l’espace pour se livrer une guerre totale et détruire toute trace de l’autre. Surentraînées, elles sont vouées à se haïr ou au mieux s’ignorer, seulement les voilà qui commencent une correspondance où l’amour prendra peu à peu toute la place…

Mais comment faire vivre une histoire lorsque l’on sait pertinemment que l’on ne pourra jamais se rencontrer ? Comment la garder secrète, et éviter que quiconque repère leurs échanges, car sinon c’est la mort assurée ? Et si tout cela n’était qu’un piège du camp adverse, une habile machination ? Autant de doutes et de questions, qui risquent de détruire cet amour déjà fragile.

En résumé un magnifique roman épistolaire à deux mains au style poétique et travaillé, qui parvient a redonner peps et modernité à la correspondance amoureuse tout en soulevant l’intemporalité des sentiments. Savant mélange  des genres dont l’issue ne laisse pas indifférent, Les oiseaux du temps nous rappelle comment malgré tout, en toutes circonstances, l’amour parvient à tisser sa toile et apparaître dans les situations les plus incongrues. A noter que ce texte a reçu les prix Hugo, Locus et Nebula 2020. Un immanquable je vous dis !

J’ai eu la chance de lire en avant-première  et j’en remercie infiniment Mu éditions.

Les oiseaux du temps, Amal El-Mohtar et Max Gladstone. Mu, 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :