Mars au Féminin 2021 : une sélection spéciale sur le Black feminism et l’Afroféminisme

Les mois de lectures thématiques reviennent sur le blog ! J’avais débuté l’année dernière avec le hashtag #marsauféminin connu des réseaux sociaux, où durant le mois de mars sont mises à l’honneur des plumes féminines, trop souvent invisibilisées.

J’ai décidé cette année de renouveler l’expérience, avec une thématique encore plus particulière : mettre à l’honneur des plumes féminines et féministes, qui ont porté ou s’inscrivent dans les mouvements Black et Afro féministes.

Black feminism, Afroféminisme quésaco

Né dans les années 70 aux États-Unis, le mouvement Black feminism émerge dans la suite des luttes pour les droits civiques. Face au féminisme universaliste, ce mouvement lie ensemble les problématiques du sexisme,du racisme et de l’oppression de classe. Il revendique le point de vue des femmes afro-américaines, souffrant de ces multiples discriminations conjointement, mais inclut également les autres minorités victimes de ces mêmes mécanismes d’oppression, comme le mouvement portoricain des Young Lords.

Inspiré directement du Black feminism, et contemporain dans sa création, l’Afroféminisme est porté lui par les femmes afrodescendantes, qu’elles soient africaines, caribéennes, ou européennes. Il s’intéresse aux mêmes problématiques que le Blackfeminism, mais avec les spécificités historiques et sociales des zones géographiques touchées. Il diffère ainsi du Blackfeminism qui concerne les États-Unis uniquement. L’Afroféminisme francais par exemple s’inscrit dans le sillon du concept de la négritude, et travaille sur les conséquences de la colonisation entre autres.

Pourquoi cette thématique en particulier ?

Pour donner de la voix à ces autrices à la croisée de plusieurs sources d’invisibilité, victimes à la fois du racisme et du sexisme. Car, en déplaise à certains, ces formes de féminisme intersectionnel ne cherchent pas à diviser, mais à montrer et déconstruire des mécanismes où les discriminations se mêlent et se répondent, et accentuent l’oppression.

Il y aura dans une première partie des chroniques d’essais, pour comprendre mieux, et penser un monde meilleur. Puis dans un second temps des ouvrages de fiction, pour vivre et ressentir. Les autrices choisies ne se disent pas forcément toutes Black ou Afro féministes directement, mais les thèmes abordés dans leurs romans entrent en résonnance directe avec les préoccupations et les luttes de ces mouvements.

En espérant que ça vous plaira, rendez-vous pour découvrir tout ça ici et sur mon compte instagram !

Un commentaire sur “Mars au Féminin 2021 : une sélection spéciale sur le Black feminism et l’Afroféminisme

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :